Traitement : Greffe de gencive

Le traitement de la rétraction des gencives repose sur une intervention chirurgicale appelée greffe gingivale ou greffe de gencive. Hier inesthétiques et douloureuses, les greffes gingivales sont aujourd’hui des interventions de micro-chirurgie mini-invasive offrant généralement des résultats esthétiques, fiables, rapides et presque sans douleur.

Objectifs de la greffe de gencive

Les objectifs recherchés par les greffes de gencive sont multiples :

  • Recouvrir la racine dénudée. On parle aussi de recouvrement radiculaire. Le recouvrement permet de protéger la racine dentaire contre la carie et l’usure, de faire disparaître les sensibilités dentaires. Le recouvrement permet aussi de réharmoniser la gencive autour de la dent et ainsi d’améliorer l’esthétique gingivale, l’esthétique dentaire, et l’esthétique du sourire.
  • Épaissir la gencive. L’épaississement de la gencive est souvent recherché car plus la gencive est épaisse, plus elle est stable et solide; le risque de récidive de la récession diminue alors considérablement.
  • Créer une nouvelle gencive pour remplacer la gencive perdue. Cet objectif est recherché lorsque la quantité résiduelle de gencive est insuffisante.
  • Améliorer le pronostic à long terme de la dent.
  • Harmoniser la gencive autour des dents et restituer l’esthétique. Cet objectif est toujours recherché.

Concepts chirurgicaux

Les techniques de greffes gingivales ont considérablement progressé, ce sont aujourd’hui des interventions de micro-chirurgie mini-invasive. Quelques éclaircissements sur ces approches chirurgicales contemporaines :

  • La chirurgie mini-invasive est une approche chirurgicale visant à limiter le nombre, la longueur et la visibilité des incisions. Les avantages de cette approche sont multiples: grande rapidité de cicatrisation, esthétique des résultats et réduction des suites opératoires (douleurs, gonflement…).
  • La micro-chirurgie, contrairement à la chirurgie mini-invasive, ne vise pas particulièrement à limiter le nombre, la longueur ou la visibilité des incisions. Il s’agit en revanche de raffiner une intervention chirurgicale au tracé conventionnel, en utilisant des instruments chirurgicaux aux dimensions très réduites et des aides optiques pour améliorer la vision du site opératoire. Cette approche permet de minimiser le traumatisme chirurgical (douleurs, gonflement…).

Greffe gingivale

Greffe de gencive contemporaine

Les techniques de greffes gingivales que nous employons sont à la fois mini-invasives et micro-chirurgicales. Pour votre confort, ces greffes très minutieuses, donc assez longues (1 à 3 heures selon les situations cliniques rencontrées), peuvent être réalisées sous sédation consciente : vous êtes détendu et la notion du temps disparaît (voir onglet Anesthésies et Sédations).

La technique de greffe que nous employons majoritairement est la greffe de tissu conjonctif « par tunnelisation ». Cette intervention est techniquement complexe mais présente de nombreux avantages, comme en témoigne le cas clinique présenté ci-dessous. Chez cette patiente, avant intervention chirurgicale, la gencive est fine et rétractée. La patiente atteinte présente aussi des sensibilités dentaires liées à l’exposition des racines dentaires. Après intervention, la gencive perdue est complètement recréée. Elle est harmonieuse, épaissie et recouvre totalement les racines dénudées. Les sensibilités dentaires ont disparu. Le résultat est à la fois esthétique et fonctionnel.

Greffe de la gencive : avant / après

La technique nécessite le prélèvement d’un greffon gingival dans l’épaisseur de votre palais (et non en surface car c’est douloureux !). Le greffon gingival autologue est le matériau de référence. Le montage ci-dessous illustre à gauche les résultats obtenus et à droite la disposition des greffons ayant permis d’y parvenir.

Spécialiste greffe de gencive à Paris

Cependant de récents progrès effectués par l’industrie pharmaceutique permettent, dans certains cas, de se passer de greffon gingival autologue en utilisant un substitut de greffon en collagène; il n’y a alors plus de prélèvement au palais. Il n’est cependant pas possible de traiter tous les patients avec ce type de biomatériau de substitution.

Specialiste de la greffe gingivale

Quelques exemples de greffe de gencive : Avant / Après

Greffe gencive : avant / après

Greffe gencive : avant / après

Greffe de gencive : avant / après

Greffe de gencive : avant / après

Greffe de gencive : avant / après

Greffe de gencive : avant / après

NB : Nous attirons votre attention sur le fait que tout traitement médical, tel que les greffes de gencive, présente des contre-indications relatives ou absolues, et n’est de fait pas indiqué pour tous. Une analyse de votre état de santé lors de votre première consultation permettra de définir s’il est possible de vous traiter. Par ailleurs, nous attirons également votre attention sur le fait que le résultat observé suite à une greffe gingivale est propre à la personne concernée et qu’un résultat identique ne peut être attendu pour une autre personne, en raison de la propre individualité de chacun.

Page mise à jour le 10 mars 2017