Consultation et examens pré-implantaires

Consultation et examens

La consultation d’implantologie permet de cerner vos attentes et de réaliser les examens nécessaires à l’établissement d’un plan de traitement personnalisé. Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes de cette consultation :

  • Échanges sur votre état de santé. Il existe quelques contre-indications absolues au placement d’implants dentaires: dans ces cas le placement d’implants n’est simplement pas envisageable. Il existe aussi des contre-indications relatives qui peuvent être contournées: le placement d’implants est alors possible sous certaines conditions et précautions.
  • Analyse de vos prescriptions médicamenteuses. Les médicaments que vous prenez sont des éléments très importants. On recherche en particulier les médicaments destinés à liquéfier le sang (AVK et antiagrégants plaquettaires) et certains médicaments destinés à lutter contre l’ostéoporose (bisphosphonates).
    L’action des bisphosphonates vise à diminuer la résorption osseuse pour préserver la masse osseuse d’un individu. C’est pourquoi les rhumatologues les prescrivent beaucoup. Cet effet là est vertueux bien entendu. Cependant, il y a un effet pervers au niveau des mâchoires, le remaniement osseux indispensable à la cicatrisation après une extraction dentaire ou à l’intégration d’un implant dentaire est totalement bloqué. Il en résulte un risque accru de complications graves comme le développement de vastes zones de nécrose osseuse. La prise de bisphosphonates sur quelques mois n’est pas problématique, mais après plusieurs années, ces médicaments qui restent longtemps dans le corps s’accumulent et le risque augmente. L’appréhension du risque doit tenir compte des doses ingérées et de la durée du traitement.
    La prise de médicaments destinés à liquéfier le sang (AVK et antiagrégants plaquettaires) risque d’entrainer des saignements persistants pendant et après une intervention chirurgicale. Il existe un moyen simple de connaître le retentissement de la prise de ces médicaments sur le comportement de votre sang: faire effectuer par un laboratoire un bilan d’hémostase. En fonction du résultat de ce bilan, en collaboration avec le médecin ou le cardiologue qui vous suit, une adaptation ou un changement de traitement peut être envisagé si besoin.
  • Discussion sur vos attentes de traitement, en terme de confort, d’esthétique…
  • Examen buccal complet. La présence d’une parodontite, c’est-à-dire d’un déchaussement dentaire est particulièrement recherché, car ces maladies infectieuses qui touchent les dents peuvent toucher les implants et entrainer leur perte.
  • Examen radiographique tridimensionnel de type Cone Beam. Le Cone Beam est un examen radiologique en trois dimensions (3D) extrêmement précis et peu irradiant. C’est l’examen le plus perfectionné dont la profession dispose à ce jour. Il s’agit en fait d’une sorte de scanner, dont le champ d’exploration peut être sélectionné en fonction des besoins : pour l’étude d’une dent, de plusieurs dents ou de toute la face. L’examen permet d’explorer vos mâchoires, de les reconstruire virtuellement en 3D et de naviguer millimètre par millimètre : les dents, l’os entourant les dents, l’os des mâchoires, les sinus, les nerfs, sont observés sans déformation… Cet outil permet donc de faire du dépistage, d’affiner un diagnostic, de détecter une pathologie, et ainsi de faire des choix thérapeutiques fondés. C’est aussi un formidable outil pédagogique, car vous voyez en 3D votre bouche ; l’examen rend nos explications très concrètes. Nous disposons d’un Cone Beam au sein de notre clinique. Vous n’avez donc pas besoin de vous rendre chez un radiologue pour réaliser cet examen. L’apparition quasi-instantanée des images nous permet de poser immédiatement un diagnostic et de vous proposer directement un diagnostic assorti d’une proposition de traitement adaptée.
  • Bilan sanguin systématique (vitamine D, cholestérol…). On recherche particulièrement une carence en vitamine D sérique ( le taux de 25OH Vit D doit être supérieur à 30 ng/ml) et un taux de cholestérol élevé (le taux de cholestérol doit être inférieur à 1,40). En effet, ces constantes biologiques  conditionnent en partie le succès des reconstructions osseuses et de l’ostéointégration des implants dentaires.
    La vitamine D est l’une des hormones les plus importantes impliquées dans la croissance osseuse. Elle est acquise par l’intermédiaire de l’alimentation ou synthétisée par la peau à partir du cholestérol lors d’expositions au soleil, sous l’action des rayons UV. Dans notre corps, l’une des actions de la vitamine D est de favoriser la formation et le remaniement osseux. Une déficience en vitamine D entraine donc une mauvaise reformation osseuse après extraction dentaire et augmente le risque d’échec implantaire en parasitant le phénomène d’ostéointégration.
    Un taux élevé de cholestérol est connu pour être associé au développement de maladies cardio-vasculaires. Mais un taux élevé de cholestérol provoque également une altération de la formation et le remaniement osseux.
  • Photographies. Particulièrement dans le secteur esthétique, les photographies pré-opératoires permettent de bien analyser et donc de correctement anticiper les interventions à effectuer pour aboutir au plus beau résultat possible.
  • Empreintes pour l’étude de vos arcades dentaires.

Plan de traitement

Après étude des données recueillies, un plan de traitement est conçu. Il vous sera exposé immédiatement si votre cas est simple ou, si votre cas est complexe, lors d’une consultation ultérieure. Nous aborderons ensemble :

  • Les différentes options implantaires, ainsi que la ou les solutions alternatives.
  • Le temps nécessaire à la réalisation des soins et le nombre de séances associées.
  • La nécessité éventuelle d’avoir recours à des traitements pré-implantaires (extraction avec préservation d’alvéole, reconstruction osseuse et/ou gingivale).
  • La possibilité et/ou la nécessité de prothèses immédiates provisoires pour que vous ne soyez jamais sans dent.
  • Le type d’anesthésie et de sédation la mieux adaptée pour gérer au mieux votre éventuelle anxiété et vous rendre les soins les plus agréables possibles.
  • Le coût précis associé au traitement, ainsi que les possibilités de financement.

Page mise à jour le 21 février 2017